CES 2018 : les start-up françaises en première ligne

Share Button

Mardi 9 janvier, l’édition 2018 du Consumer Electronic Show (CES), le plus grand salon technologique du monde, ouvre ses portes. L’occasion pour la French Tech de montrer quelques uns de ses talents, elle qui, avec 365 entreprises, collectivités et organisations, sera le pays le mieux représenté après les Etats-Unis et la Chine. 

ces

Crédits photo : Wareable

La 51ème édition du CES est sur le point d’ouvrir ses portes. Du mardi 9 au vendredi 12 janvier, plus de 185 000 visiteurs devraient se presser pour assister à cette grand-messe de l’innovation. L’an dernier, le salon avait attiré 180 000 visiteurs et plus de 4 000 exposants. On en attend encore davantage cette année.

En particulier du côté français, qui s’apprête à battre un nouveau record pour cette édition. 365 entreprises, collectivités et organisations tricolores seront en effet exposées, ce qui en fait la troisième délégation, derrière les Etats-Unis et la Chine. Au total, la France présentera 335 entreprises, dont 274 start-up.

Des start-up françaises à la pointe de la technologie

En termes de jeunes pousses représentées, la France s’affiche même deuxième, juste derrière les 280 start-up américaines. Une évolution remarquable lorsque l’on revient sur l’édition 2015, au cours de laquelle la France n’avait exposé que 66 start-up. « Cette dynamique traduit une évolution importante et une nouvelle ambition chez les entrepreneurs français : ils pensent leur start-up comme internationale très tôt et vont rapidement confronter leur produit sur le marché international » peut-on lire sur le communiqué de la French Tech.

Dans le détail, les secteurs les plus représentés par les start-up françaises seront les suivants : maison connectée (70 exposants), santé (50), services aux entreprises (35) et transports (31). Selon la French Tech, il s’agira plus largement d’une démonstration de la deep tech, à savoir « intelligence artificielle, robotique, internet des objets, biotechnologies, nanotechnologies ». Reste à savoir quelles opportunités ces entreprises seront à même de décrocher à l’occasion de ce salon.

H.G

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE