La start-up française Voodoo frappe un grand coup sur le marché du jeu vidéo

Share Button

La start-up française Voodoo frappe un grand coup sur le marché du jeu vidéo

En accueillant Goldman Sachs comme actionnaire de référence pour 200 millions de dollars, la start-up française Voodoo vient de lâcher une petite bombe dans le milieu du jeu vidéo en changeant radicalement de dimension.

Voodoo

Crédits photo : Les Echos START

C’est un gros coup pour Voodoo. Alors que la start-up française n’avait pour le moment levé « que » 1,5 million d’euros depuis son lancement en 2013, elle vient d’accueillir la banque d’affaires Goldman Sachs comme actionnaire majoritaire, qui investit 200 millions de dollars dans son capital.

« Goldman Sachs s’est rapidement imposé comme le partenaire idéal. L’alignement sur nos objectifs stratégiques, la puissance de leur plate-forme internationale et leur expertise dans le numérique vont nous permettre de déployer pleinement notre potentiel » s’est facilité Alexandre Yazdi, fondateur et président de Voodoo.

 

Accompagner sa phase d’hypercroissance

Créée en 2013, la start-up développe et édite principalement des titres de jeu vidéo sur mobile, notamment disponibles sur Google Play et Apple Store. Revendiquant 150 millions d’utilisateurs actifs par mois et 300 millions de téléchargements en 2017, elle travaille également en collaboration avec plus de 400 studios dans le monde, en leur prodiguant son savoir-faire.

Avec cet investissement, la jeune pousse va pouvoir accompagner son hypercroissance de moyens techniques et humains, avec pour objectif d’étoffer son catalogue d’applications mobiles. Alors qu’elle compte actuellement une soixantaine de collaborateurs, elle envisage également d’atteindre les 150 salariés d’ici 2020.

 

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE