Achats responsables : quand les entreprises s’engagent durablement

Share Button

S’inscrivant dans la démarche RSE des entreprises, les achats responsables englobent un spectre très large de fournitures, du papier qu’on utilise dans les imprimantes jusqu’aux prestations auprès des entreprises. Soit pour les sociétés un moyen de s’engager de manière solidaire, durable et responsable.

achats responsables nespresso

Crédits Photo : Nespresso.fr

Désormais, la rentabilité d’une entreprise passe aussi par des stratégies durables. Au premier rang de ces stratégies, on retrouve les achats, et la volonté d’en faire un levier de responsabilité. A tel point que de plus en plus d’entreprises s’engagent dans cette voie. « Le développement durable est une des tendances qui traversent actuellement le monde des achats. Plus qu’un voeu pieu, il s’agit d’une réalité tangible que l’on peut vérifier sur le terrain » écrit à ce propos le magazine Décision Achats, dans un article consacré aux achats responsables.

Mais en dépit de cette volonté, que recouvre exactement le terme ? Selon l’Observatoire des Achats Responsables, on entend par achat responsable « tout achat intégrant dans un esprit d’équilibre, entre partie prenantes, des exigences, spécifications et critères en faveur de la protection et de la mise en valeur de l’environnement, du progrès social et du développement économique ». Concrètement, il s’agit pour les entreprises d’adopter une démarche responsable en prenant soin de choisir des produits recyclables ou de sélectionner des prestataires fiables sur des critères d’engagement.

Comment adopter une démarche responsable ?

La démarche de responsabilité d’une entreprise se mesure à tous les niveaux. En ce qui concerne les prestataires, certaines sociétés n’hésitent pas à soumettre des questionnaires à leurs partenaires, mais également à exiger des normes et des pratiques responsables, de manière à s’assurer de l’engagement des fournisseurs.

Ce choix de prestataire se retrouve dans tous les domaines : papier, mobilier de bureau, produits d’entretien… Même le café, largement consommé en entreprise, peut être un levier d’engagement responsable. Depuis 2008, Nespresso a par exemple lancé son propre système de collecte et de recyclage de capsules usagées. De cette façon, les entreprises faisant appel à la marque s’engagent à la fois dans une démarche de qualité et de responsabilité environnementale.

Tout savoir sur le recyclage des consommables au bureau

Au-delà du choix des prestataires, il existe des moyens très simples de s’engager dans une démarche responsable. En premier lieur, la collecte du papier est sans doute le levier le plus facile à mettre en place en termes de recyclage dans une entreprise : un simple carton suffit pour y disposer les papiers à jeter. Si l’on veut aller plus loin, il est possible d’imaginer un système de tri sélectif tel qu’on le retrouve chez les particuliers, avec des poubelles de différentes couleurs.

L’impression est également l’un des axes essentiels de recyclage des consommables au bureau. En effet, nul n’ignore que les cartouches d’encre, via les solvants qu’elles contiennent, peuvent entraîner la pollution des sols et des nappes phréatiques. En ce sens, certains fournisseurs de cartouches proposent dans leur contrat de maintenance une clause de reprise des cartouches usagées. Elles sont ensuite réutilisées, soit pour fabriquer des cartouches neuves, soit pour produire des matières premières à partir des dérivés ou bien à des fins énergétiques. Un bon moyen, là aussi, d’offrir à ses collaborateurs des conditions de travail de qualité tout en s’engageant dans une démarche responsable.

Hugo Gerling

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE