Rencontre avec … Alain Marty

Share Button

Alain Marty est depuis près de 30 ans un serial entrepreneur. A son actif : les créations du Wine & Business Club, de Stragegy Club, de Vin en ville, mais également la gestion de plusieurs publications comme « le guide des vins du Wine & Business Club » ou encore « Réseaux d’influence ». Portrait.

 

Alain Marty

 

Pourriez-vous résumer votre parcours ?

Après avoir obtenu un diplôme de l’école supérieure de commerce de l’IPAG à Paris, je pars à l’aventure et crée ma première entreprise d’exportation de produits de luxe en Chine.

De retour en France, j’ai fondé le Wine & Business Club en 1991. Il s’agit du premier réseau européen de chefs d’entreprises et professions libérales amateurs de vins. La société emploie aujourd’hui 20 salariés et génère un chiffre d’affaires de plus de 7 millions d’euros. Avec ses 13 clubs à travers 12 villes en France et à l’international, le Wine & Business Club compte à ce jour plus de 2500 membres. Nous projetons d’ouvrir plus  de 100 clubs à travers le monde d’ici à 2030 et de créer un réseau mondial d’épicuriens amateurs de vins. En parallèle je publie chaque année le Guide des Vins du Wine & Business Club qui répertorie plus de 3000 vins issus de plus de 8000 domaines. Depuis 1996, nous publions également tous les trois ans « Réseaux d’influence, le guide du Networking » qui regroupe plus de 200 réseaux en France. Enfin je présente aussi une émission de radio « In Vino BFM » sur BFM Business depuis plus de 11 ans, ainsi qu’une émission télé sur la chaîne sportive « Sport 365 ».

 

Quel sens donnez-vous aujourd’hui au mot entrepreneur ?

 Je pense qu’il y en a plusieurs sens au terme entreprendre. La première qualité d’un entrepreneur est celle de savoir être un leader, être une force motrice qui va pousser son entreprise vers l’avant. Il est le porteur d’un projet et doit tout mettre en œuvre pour le pérenniser. Pour revenir sur son sens plus primitif, je dirais également qu’un entrepreneur est un combattant, quelqu’un qui s’attaque au marché et y crée de nouvelles richesses. Pour finir, je répondrais que d’une certaine manière c’est un  « inventeur », il doit être capable d’innover, de se renouveler et d’apporter sans cesse de nouvelles idées pour s’imposer sur un marché international de plus en plus agressif.

 

Avez-vous deux idées simples pour améliorer la vie de l’entrepreneur ?

La première selon moi réside dans la notion de bien être au travail. Je pense que la qualité de vie au travail est l’un des facteurs clefs de succès pour une entreprise. Elle permet d’améliorer la productivité ainsi que l’efficacité des équipes. Elle permet d’atteindre de vraies performances. C’est un vrai pari gagnant !

La seconde, et je suis un fin connaisseur, se créer un bon réseau. Il faut oser et savoir tisser des liens avec les bonnes personnes et pour cela se rapprocher des cercles qui correspondent à votre entreprise et votre secteur d’activité. Une citation d’Henry Ford que j’aime beaucoup, illustre parfaitement, à mon sens, l’importance des réseaux et le tremplin qu’ils peuvent représenter pour un entrepreneur : « Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est une réussite ». Je peux vous conseiller un ouvrage très complet sur le sujet, et je le connais très bien puisque c’est moi-même qui l’ai écrit, le guide du Networking qui aidera tous les entrepreneurs, jeunes et moins jeunes, à construire et parfaire leur réussite professionnelle.

 

Y a-t-il une mesure positive qui vous a marqué lors de l’année écoulée ?

Compte tenu de mon implication dans ce que je pourrais définir comme « l’art de vivre à la française », l’ouverture des magasins le dimanche représente un vrai plus pour notre économie. Cela implique des dépenses plus importantes, essentiellement de la part des touristes, et un véritable gain pour l’économie de notre pays. C’est une première pierre à l’édifice, une mesure très positive et qui me semble indispensable pour être compétitif sur un marché mondial.

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE