Amazon vampirise le e-commerce français

Share Button

Amazon vampirise le e-commerce français

En 2017, le géant américain a capté près de 20% du e-commerce français grâce à une croissance portant son chiffre d’affaires à 5,6 milliards d’euros dans l’Hexagone.

Amazon e-commerce français

Crédits photo : GetVero (IMAGE BY Ken James)

Si le e-commerce français se porte plutôt bien, il est toujours autant, et même davantage, dominé par les géants du secteur. Ainsi, selon le spécialiste en études de marché Kantar Worldpanel, Amazon a capté en 2017 près de 20% des ventes du e-commerce en France.

Sur les 34 millions d’acheteurs recensés (soit 68% de la population majeure), la société en a attiré pas moins de 19 millions, pour un chiffre d’affaires s’élevant à 5,6 milliards d’euros, soit une croissance de 22% par rapport à l’année 2016.

Amazon en retard sur la distribution alimentaire

Derrière le géant américain, on retrouve CDiscount et ses 8,2% de parts de marché, puis Vente Privée, Showroomprivé, Fnac, Darty, Boulanger et la Redoute. Sans surprise, le géant américain du commerce en ligne est leader sur la plupart des secteurs comme la mode, la culture ou encore les biens techniques.

Seul domaine qui lui résiste encore. : la distribution alimentaire. Amazon vend en effet sept fois moins que le leader dans ce secteur, E. Leclerc. Mais la situation ne devrait pas durer puisque la franchise de Seattle met actuellement les bouchées doubles en ce sens. Récemment, elle a ainsi signé un accord avec Monoprix permettant aux clients du service Amazon Prime Now de se faire livrer, sous deux heures, tous les produits alimentaires de l’enseigne du groupe Casino.  

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE