Apple va finalement payer les 13 milliards d’euros d’impôts qu’elle doit à l’Irlande

Share Button

A la demande de l’Union Européenne, l’Irlande va finalement récupérer les 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux dont Apple avait bénéficié, et jugés illégaux. 

apple irlande

Crédits photo : Les Echos

C’est une victoire pour l’UE. Le gouvernement irlandais a annoncé qu’il allait commencer à collecter auprès d’Apple les 13 milliards d’euros que la firme américaine lui devait, comme l’a exigé Bruxelles.

Cette annonce intervient un an demi après que l’exécutif européen a ordonné à Apple de verser la somme, estimant que le groupe avait bénéficié d’avantages fiscaux jugés illégaux. Depuis son implantation en Irlande en 1980, et alors qu’elle n’a rien payé jusqu’en 1991, la firme de Cupertino n’avait en effet payé qu’une infime partie des impôts normalement versés, soit 1% de ses bénéfices contre les 12,5% en vigueur.

Apple et Dublin font appel

Mais devant la non-réaction de l’Irlande, l’UE avait même décidé d’assigner le pays en justice en octobre dernier. Une intervention payante puisque le gouvernement irlandais a finalement cédé en passant un accord avec Apple, qui devrait commencer à vers les arriérés d’impôts au premier trimestre 2018.

Un accord de façade simplement puisque les deux acteurs n’ont nullement l’intention d’en arriver à cette finalité et ont même fait appel de la décision. Pour preuve, en attendant, le géant américain dépose l’argent sur un compte bloqué, alors que le gouvernement irlandais n’a même pas inscrit à son budget les sommes dues. En tout état de cause, le bras de fer entre Apple et Dublin d’un côté, et Bruxelles de l’autre, n’est donc pas terminé.

H.G.

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE