Autopartage : la start-up Vulog lève 17,5 millions d’euros

Share Button

Spécialiste de l’auto-partage, la start-up Vulog vient d’annoncer une levée de fonds de 17,5 millions d’euros. L’objectif pour la jeune pousse française est désormais de s’étendre à l’international, en particulier en Amérique du Nord et en Asie.

Vulog

Crédits Photo : Vulog

Vulog veut voir plus grand. Après deux premières levées de fonds en 2013 et 2015 (de 1,2 et 8,4 millions d’euros), la start-up niçoise vient d’effectuer un troisième tour de table, cette fois-ci d’un montant total de 17,5 millions d’euros.

L’entreprise souhaite ainsi accélérer son déploiement à l’international, notamment en Amérique du Nord et en Asie. La création d’un bureau dans la Silicon Valley est par exemple prévue, en plus de ceux en France, à Toronto et à Vancouver.

10 millions de trajets gérés chaque année

Pour rappel, Vulog a mis au point une plate-forme qui permet aux opérateurs de mobilité (loueurs, constructeurs automobiles, etc) de proposer leurs services d’autopartage. Actuellement, la société revendique plus de 10 millions de trajets d’autopartage gérés chaque année grâce à sa plate-forme.

Créée en 2006 par George Gallais et David Emsellem, l’entreprise compte 60 salariés mais a pour objectif d’en embaucher 25 de plus dans les prochains mois.

H.G.

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE