La blockchain comme nouvel outil pour garantir la propriété intellectuelle ?

Share Button

La start-up BlockchainyourIp a mis au point un procédé basé sur la blockchain et permettant de valider une preuve en cas de litige autour de la propriété intellectuelle. 

blockchainyourip

Crédits photo : WebFrance

Utiliser la blockchain comme une preuve de propriété intellectuelle. Voilà la mission que s’est donnée la start-up française BlockchainyourIp, qui fait partie du secteur en plein essor des Legaltech.

L’idée d’une telle démarche est venue d’un constat simple. « Nous avons aujourd’hui des problèmes de preuves, qui sont souvent insuffisantes en cas de litige. La preuve est devenue centrale dans les procès » explique Vincent Fauchoux, co-fondateur de BlockchainyourIp, aux Echos.

Un outil à disposition des avocats et des entreprises en propriété intellectuelle

La start-up propose à ses clients un service en ligne permettant aux créateurs d’entrer leur invention ou leur innovation et de choisir la répartition des droits. Ensuite, le principe de la blockchain prend le relais. « La blockchain permet une répartition des droits, rétablit la cohérence du projet créatif et permet de gérer les différentes version d’un projet » détaille Vincent Fauchoux.

Ainsi, ces informations constituent une « empreinte » digitale, à même de servir de preuve. Pensé « par des avocats pour des avocats et entreprises en propriété intellectuelle », BlockchainyourIp pourrait utiliser son procédé pour la première fois dans une affaire judiciaire « d’ici à quelques mois ».

H.G

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE