Le boom des micro-entrepreneurs

Share Button

Le boom des micro-entrepreneurs

Avec le doublement du seuil du chiffre d’affaires pour bénéficier du statut de micro-entrepreneurs, les chiffres de créations d’entreprises ont explosé depuis le début de l’année.

Le boom des micro-entrepreneurs

Crédits photo : Emploi Parlons Net – pole-emploi.org

Les créations d’entreprises ont augmenté de 15,6% au cours des douze derniers mois selon l’Insee. Cette hausse conséquente s’explique en grande partie par l’essor du micro-entrepreneuriat.

Le statut qui a connu la plus forte hausse est ainsi celui des micro-entrepreneurs (+24,8%) suivi des entreprises individuelles classiques (19,3%) et des sociétés (2,4%). Depuis janvier, le rythme des créations brutes en termes d’auto-entrepreneuriat est même de 24 000 à 28 000 par mois, soit une hausse comprise entre 10 et 47% par rapport à l’année précédente.

Des déclarations de chiffres d’affaires plus importantes

Les raisons à ce dynamisme sont nombreuses. Premièrement, le doublement des seuils sociaux depuis janvier, qui permet aux auto-entrepreneurs de continuer à bénéficier du régime social simplifié jusqu’à 80 000 ou 170 000 euros de vente. « Depuis le début de l’année, on voit énormément de nouveaux arrivants avec des chiffres d’affaires beaucoup plus imposants qu’avant » explique ainsi Grégoire Leclercq, président de la Fédération des auto-entrepreneurs (Fedae).

En parallèle, le seuil fiscal de la micro-entreprise, pour bénéficier de la franchise de TVA, est resté le même, à 33 100 ou 82 000 euros. Ceux qui le dépassent doivent donc payer puis récupérer la TVA. Un système qui a encouragé beaucoup de nouveaux venus à opter pour ce statut. « C’est une population un peu nouvelle chez les auto-entrepreneurs, des consultants, avec une activité internationale, dans des métiers qui portent comme le digital » analyse Grégoire Leclercq, qui précise néanmoins que cela n’a pas empêché les auto-entrepreneurs d’autres secteurs plus traditionnels, comme le bâtiment, de déclarer de plus gros chiffres d’affaires. Reste désormais à voir si le phénomène va se poursuivre.

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE