Charles Aznavour, On se reverra peut-être !! par Eric Dadian

Share Button

On se reverra peut-être !!

Malgré son départ, Charles Aznavour restera pour toujours dans nos cœurs par son œuvre immense, ses poèmes, sa musique et sa voix unique.

Emblème de la chanson française dans le monde, il incarnait surtout pour nous entrepreneurs, l’héroïsme de l’entrepreneur qui risque tout jusqu’au bout, la « rage » de vivre et la volonté de réussir malgré les affronts, les échecs et les humiliations.

Mort Charles Aznavour

 

La persévérance

Charles Aznavour a failli déposer « le bilan » et arrêter son entreprise de chanteur lorsqu’il tente le tout pour le tout et sort la chanson « Je me voyais déjà », vous vous souvenez des paroles ??

« A dix huit ans j’ai quitté ma province
Bien décidé à empoigner la vie
Le coeur léger et le bagage mince
J’étais certain de conquérir Paris
Chez le tailleur le plus chic j’ai fait faire
Ce complet bleu qu’était du dernier cri
les photos les chansons et les orchestrations
Ont eu raison de mes économies….

…On m’a pas aidé, je n’ai eu de veine

mais au fond de moi je suis sûr au moins que j’ai du talent »

Chers entrepreneurs, nous nous reconnaissons tous dans ces vers, nous avons tous vécu ces moments de difficultés, de sollicitude, et personne avec qui partager nos angoisses de trésorerie, de perte d’un client, de la lenteur de décision d’un prospect.

Le travail, le travail et encore le travail !

Son parcours illustrait ce que la République pouvait donner de meilleur à un enfant d’immigré. Persévérant malgré les obstacles et les difficultés, il n’avait jamais cessé de croire en son rêve, travaillant avec acharnement et constance pour parvenir à l’excellence, démontrant que le succès et la gloire ne se gagnent qu’à la force du poignet.

Quelle belle leçon d’espoir pour les jeunes générations d’entrepreneurs.

Aujourd’hui son départ nous laisse tous orphelins. Chacun d’entre nous a le sentiment d’avoir perdu un membre de sa famille, parce que nous sommes Arméniens, parce que nous sommes Français, mais aussi parce que nous appartenons à cette grande communauté d’entrepreneurs.

J’ai eu la chance de le rencontrer à plusieurs reprises mais surtout à l’occasion d’un déjeuner débat où Monsieur Charles Aznavour a dévoilé toute son humanité et son attention à l’autre.

« Adieu, il me faut partir

Le destin sépare les êtres

Que Dieu voulait réunir

Mais on se reverra peut-être. »

Eric Dadian

Co-Fondateur de WikiPME

 

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE