Comment l’économie de partage révolutionne l’entreprenariat?

Share Button

3 caractéristiques de l’économie de partage qui révolutionnent l’entreprenariat

economie-partage

Le but de tout marché est de trouver et de créer de nouvelles ressources pour satisfaire les besoins des consommateurs.  L’innovation augmente au fil des ans et permet aux entreprises d’obtenir de meilleurs résultats en utilisant moins de ressources. L’industrialisation a poussé ce processus vers de nouveaux sommets, et la révolution des techniques de l’information aujourd’hui promet un renouveau dans la création de ressources économiques.

Récemment, ce processus a donné lieu à l’économie de partage, avec des startups telles que Uber et Airbnb qui ont bouleversé la production et la consommation. Les détracteurs rejettent ce modèle qu’ils considèrent comme trop orienté consommation, et doutent de sa capacité à durer. Mais l’économie du partage est beaucoup plus que cela.

En vérité, l’économie de partage consiste à créer et optimiser les ressources économiques et à les rendre disponibles pour la collectivité. Uber s’acquitte de cette tâche en mettant des voitures privées à la disposition du public comme moyen de transport. En outre, Airbnb rend certains logements privés disponibles pour des locations court terme. Cette économie de partage a pour résultat une plus grande utilisation des ressources et un potentiel gain pour quiconque est prêt à partager ses ressources inactives.

think-entrepreneur

1.L’économie de partage et la répartition de la production.

Alors que la gestion de tous les aspects d’une entreprise en interne augmente le contrôle, elle le fait au détriment de l’efficacité. Briser les processus de production classiques en sous-traitant à des propriétaires les ressources permet d’obtenir une méthode de production simple et efficace tout en réduisant les coûts internes.

Uber et Airbnb fondent leurs business models entièrement sur les ressources des autres. Dans l’économie de partage, le rôle de l’entrepreneur est de ne pas produire, mais plutôt de coordonner la production.

2. L’économie de partage et la réduction des obstacles à l’entrée.

L’amélioration de l’accès aux ressources privées abaisse les frais généraux pour les jeunes sociétés qui cherchent à entrer sur un marché. Trouver des investisseurs et le financement nécessaire, constituent l’un des plus grands défis auxquels sont confrontés les entrepreneurs, surtout dans les premiers stades de leur croissance. Cette économie de partage réduit considérablement les besoins en capitaux de départ, et  signifie plus d’opportunités de donner vie à des idées.

Prenez par exemple Lyft, un concurrent direct de Uber dans l’industrie de partage de trajets. Le fondateur Logan Vert au vu de la situation catastrophique de transports à Los Angeles, a saisi l’opportunité de se lancer. Néanmoins il savait que la production d’un service de taxi avec ses propres voitures ne serait pas seulement un coût prohibitif, mais contribuerait aussi à la création de plus de problèmes. Par conséquent, l’application de trajets partagés est née.

Comme de plus en plus de personnes parviennent à entrer sur le marché, la concurrence augmente. En conséquence, ce qui importe le plus ne sera pas à qui appartient ces ressources, mais qui en fait le meilleur usage…

3. L’économie de partage: moins de propriété, plus d’entretien.

L’économie de partage remplace la propriété passive avec un service de maintenance actif. Le propriétaire de la ressource inactive, rarement l’entreprise elle-même, porte le poids du coût initial. Dans une véritable économie de partage, les propriétaires sont en concurrence pour les utilisateurs.  Ce modèle porte manifestement ses fruits, l’économie de partage devrait augmenter de 15 milliards $ en 2014 à 335 milliards $ en 2025.

Dans ce nouveau monde, où le nombre de richesses disponibles augmente, les entrepreneurs les plus prospères seront ceux qui comprennent comment évaluer leurs entreprises de haut en bas rapidement. Les entreprises fournissant des biens et services ne répondent pas immédiatement la demande subiront des pertes.

Comme l’économie partage se développe rapidement, un nouveau type d’entrepreneur doit émerger pour profiter de ses opportunités. La concurrence accrue est inévitable, mais dans un nouveau marché où la meilleure idée bat l’argent, le débat est plus intéressant et stimulant pour les entrepreneurs prêts à relever le défi.

(Sources: entrepreneur.com; airbnb; Uber; Google image)

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE