Les défaillances d’entreprises continuent de reculer

Share Button

Les défaillances d’entreprises continuent de reculer

Fin juin, on constatait une baisse de près de 6% des défaillances d’entreprises sur un an. En particulier, les secteurs de l’immobilier, de l’agriculture et de l’industrie ont été particulièrement en vue dans ce domaine.

défaillances entreprises

Des entreprises plus solides qu’auparavant. C’est le constat que fait la Banque de France dans un communiqué, où elle explique que sur la période allant de juin 2017 à juin 2018, 52 559 entreprises ont fait l’objet d’une procédure de sauvegarde ou bien ont été placées en redressement judiciaire ou en liquidation, contre 55 822 l’année d’avant, soit une baisse de 5,8%.

Le phénomène n’est d’ailleurs pas près de s’arrêter puisque selon les prévisions de la banque centrale, la baisse devrait être visible également sur le mois de juillet, même si les données ne sont pas encore disponibles.

Les grandes entreprises plus touchées que les PME

En revanche, ce recul ne touche pas l’intégralité des entreprises. On observe notamment une corrélation entre la taille des structures et leur fragilité, du moins sur la période, puisque les défaillances ont reculé de 5,9% pour les PME mais ont connu une hausse dans les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises, avec une dizaine de défaillances en plus sur un an.

En termes de secteurs d’activité, on constate un très net recul dans l’agriculture (-12,2%), l’immobilier (-8,6%), l’industrie (-8,1%) ainsi que la construction (-7,7%). A l’inverse, le secteur des transports et de l’entreposage a été à la peine, avec une hausse de 4,9% des défaillances d’entreprises sur la période.

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE