Différences de salaires : pourquoi est-on mieux payé à Paris qu’ailleurs ?

Share Button

L’organisme France Stratégie a publié une étude le 18 mai dernier à propos des inégalités salariales sur le territoire français. Sans surprise, les salaires sont bien plus élevés à Paris que dans le reste de la France. Mais quels facteurs peuvent expliquer ces différences ?tour eiffel

En 2012, le salaire horaire net moyen était de 13,9 euros. On retrouvait le salaire moyen le plus bas dans la région de Saint-Flour, dans le Cantal (10,4 euros) et le plus élevé à Saint-Quentin-en-Yvelines (19,5 euros).

Selon France Stratégie, ces écarts de salaire ont plusieurs explications. La première est liée à ce qu’on appelle « l’effet de composition ». Autrement dit, plus la proportion de cadres est importante, plus le salaire est élevé. La région de Saint-Quentin-en-Yvelines comporte par exemple trois fois plus de cadres que celle de Saint-Flour.

Le niveau d’étude influe sur les salaires

L’autre explication avancée par France Stratégie tient au niveau d’étude. « Les résultats montrent que les différences de salaires proviennent en bonne partie d’effets de capital humain : plus la part des très diplômés dans la population d’une zone est importante, plus les salaires sont élevés, à catégorie socioprofessionnelle donnée ».

En effet, pour reprendre l’analyse faite par le chercheur américain Enrico Moretti, plus une ville comporte de personnes diplômées, plus cette présence a des effets sur les salaires des personnes moins qualifiées (via par exemple les métiers de service : garde d’enfant, professeurs de sport, etc). A Paris par exemple, où la proportion de diplômés du supérieur est la plus importante, les salaires sont 4% plus élevés que la moyenne pour les cadres et les professions intermédiaires, et 2% plus élevés pour les employés.

H.G.

 

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE