Doctolib rachète MonDocteur et s’impose comme le numéro un de la e-santé en Europe

Share Button

Doctolib rachète MonDocteur et s’impose comme le numéro un de la e-santé en Europe

Spécialiste de la prise de rendez-vous en ligne chez les professionnels de santé, Doctolib vient de finaliser le rachat de son concurrent MonDocteur, consolidant ainsi sa place de leader dans le secteur de la e-santé en Europe. Dans le même temps, le groupe Lagardère, à qui appartenait MonDocteur a également fait savoir qu’il allait céder Doctissimo à TF1.

Doctolib

Crédits photo : Capital

Doctolib a frappé un grand coup. En rachetant son concurrent direct MonDocteur au groupe Lagardère, l’acteur de la e-santé conforte un peu plus sa place de leader de la e-santé en Europe, avec 55 000 praticiens utilisateurs et 20 millions de visites de patients chaque mois.

« Je suis fier de ce que MonDocteur et Doctolib ont accompli au cours des cinq dernières années. Notre rapprochement est une opportunité unique pour nos deux équipes d’accélérer ensemble la transformation de notre système de santé. Nous allons aussi pouvoir fournir un service plus complet à nos professionnels et établissements de santé » a fait savoir Thibault Lanthier, co-fondateur de MonDocteur.

 

Lagardère se désintéresse de la e-santé

Fondée en 2013, Doctolib a mis au point une plate-forme permettant aux patients de réserver en quelques clics un rendez-vous chez leur praticien, sans avoir recours au téléphone. Si le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, on sait néanmoins que le nouvel ensemble emploiera 600 salariés, dont 450 venant de Doctolib et 150 de MonDocteur. La société prévoit d’employer 1 000 salariés d’ici deux ans.

Parallèlement à cet rachat, le groupe Lagardère a annoncé la cession du site d’informations sur la santé Doctissimo à TF1. La finalisation d’un accord est prévue « avant le 30 septembre 2018 » a précisé le groupe dans un communiqué.

 

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE