Données personnelles : 2 start-up françaises épinglées par la Cnil

Share Button

Données personnelles : 2 start-up françaises épinglées par la Cnil

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a mis en demeure deux start-up françaises spécialisées dans le ciblage publicitaire, Fidzup et Teemo, pour avoir exploité les données personnelles d’utilisateurs sans leur consentement.

Données personnelles : 2 start-up françaises épinglées par la Cnil

Crédits photo : Challenges

Fidzup et Teemo vont devoir rendre des comptes. Les deux jeunes pousses, spécialisées dans le ciblage publicitaire, viennent en effet d’être mises en demeure par la Cnil pour une mauvaise exploitation de données personnelles.

La commission leur reproche d’avoir exploité les données de géolocalisation de leurs utilisateurs sans que ces derniers ne soient au courant. Concrètement, les deux start-up en question ont intégré dans le code de leurs applications des outils appelés « SDK » qui permettent de repérer un téléphone même quand les appli sont fermées. Une fois collectées; les données de géolocalisation peuvent en effet être revendues à des magasins qui utilisent la publicité ciblée.  

Jusqu’à 3 millions d’euros d’amende

Si Teemo comme Fidzup affirment traiter ces données avec le consentement de leurs utilisateurs, les contrôles menés par la Cnil ont montré que celui-ci n’était pas recueilli correctement. Pour Teemo, la Commission estime ainsi que « les personnes ne sont pas informées, lors du téléchargement des applications mobiles partenaires, qu’un SDK permettant de collecte leurs données, et notamment leurs données de localisation, y est intégré ». Concernant Fidzup, l’utilisateur « n’est informé ni de la finalité de ciblage publicitaire du traitement mis en oeuvre, ni de l’identité du responsable de ce traitement ».

La Cnil leur demande donc de se conformer à la nouvelle loi informatique et liberté, en vigueur depuis le 25 mai, notamment en informant mieux leurs utilisateurs, sous peine de sanctions pouvant aller jusqu’à trois millions d’euros.

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE