Le e-commerce continue à progresser en 2018

Share Button

Le e-commerce continue à progresser en 2018

Selon les chiffres de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), le commerce en ligne a progressé de 14% au deuxième trimestre 2018, à 22 milliards d’euros.

e-commerce 2018

Le e-commerce se porte au mieux en France. En effet, en dépit d’un recul général de la consommation des ménages (-0,1%), la Fevad rapporte une « bonne performance » du commerce en ligne avec une croissance de 14% au deuxième trimestre 2018 pour atteindre 22 milliards d’euros au total.

On enregistre ainsi une hausse de 21% du nombre de transactions, malgré une baisse du panier moyen de 5,7% (à 63 euros). « A ce rythme, le panier moyen devrait passer sous la barre des 60 euros l’an prochain, marquant ainsi la banalisation des achats sur internet, due en partie à l’impact des abonnements, qui favorisent les petits achats » analyse Marc Lolivier, délégué général de la Fevad.

De plus en plus d’acheteurs en ligne

Chaque Français a dépensé 10% de plus au deuxième trimestre, soit 721 euros en moyenne. Selon Médiamétrie, ils sont désormais 84% à utiliser internet et le nombre d’acheteurs en ligne a dépassé les 37 millions, touchant à présent toutes les générations. Longtemps restés sur la touche, les plus de 65 ans sont ainsi 81% à acheter en ligne, soit 9 points de plus qu’en 2017 et 25 de plus qu’en 2016.

Autre enseignement, les achats sur mobile, autrefois marginaux, deviennent aujourd’hui la norme. Ils connaissent un bond de 20% sur le trimestre et représentent désormais 34% du total des ventes en ligne, contre 14% il y a 5 ans.

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

  1. Vanessa

    20 septembre

    Très bien d’avoir souligné que les achats en ligne progressent via les smartphones. Le e-commerce est un canal de vente qui apporte un sérieux changement dans les habitudes des consommateurs. Il y a du bon, comme du moins bon, mais au final les satisfactions sont bien plus nombreuses que les insatisfactions.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE