E-commerce : les TPE et PME encore réticentes à le pratiquer

Share Button

Selon un sondage réalisé par Harris Interactive pour Amazon, seulement une petite entreprise sur cinq pratique le e-commerce. Pourtant, les chiffres montrent que le commerce en ligne est un levier de croissance non négligeable.

e-commerce

Crédits photo : David Barthe

Les petites entreprises ont encore du chemin à faire en ce qui concerne leur transition numérique. Comme le montre l’étude Harris Interactive réalisée en juillet dernier, à peine 19% des TPE-PME font du e-commerce.

Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration fait partie des plus digitalisés, puisque plus d’un quart du CA des entreprises de ce secteur est réalisé via le e-commerce. On retrouve ensuite les secteurs de la finance, de l’immobilier ou de l’assurance (13,1% du CA). A l’inverse, les entreprises du BTP ne sont que 9% à pratiquer le e-commerce.

Le e-commerce, un levier de croissance

Pour 61% des entreprises interrogées, le e-commerce ne serait pas un ressort pertinent pour leur activité. Parmi les autres raisons invoquées, on retrouve le manque de rentabilité (41%), le coût trop élevé (36%) ou encore le manque de compétences (37%). Le seul outil digital jugé réellement indispensable par ces entreprises est l’e-mail, utilisé par l’immense majorité.

Pourtant, lorsque l’on s’intéresse au détail des revenus des entreprises pratiquant le e-commerce, on se rend compte que le canal le plus rentable est bien Internet (72%), devant l’e-mailing (60%) ou les réseaux sociaux (39%). Mieux, près de la moitié des entreprises adeptes du commerce en ligne ont augmenté leur chiffre d’affaires en 2016, contre 33% de celles qui ne le pratiquent pas.

H.G.

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE