La France souhaite réguler le bitcoin

Share Button

Devant la volatilité extrême du bitcoin ainsi que les risques concernant le blanchiment d’argent et les activités terroristes, la France souhaite réguler l’utilisation des cryptomonnaies. 

bitcoin

Crédits photo : Fortune

+1700%. C’est la valeur prise par le bitcoin en seulement un an, établissant vendredi 15 décembre un nouveau record à 18 000 dollars. Des chiffres impressionnants qui alimentent les craintes d’une explosion d’une bulle spéculative. Mais les risques ne s’arrêtent pas là, puisque certains craignent également son utilisation pour le blanchiment d’argent ou les activités terroristes.

Au premier rang des inquiets, la France, qui a fait savoir qu’elle demanderait au G20 de prendre des mesures de régulation de la monnaie virtuelle. « C’est une proposition que portera la France à l’occasion du prochain sommet des ministres des finances du G20… Je suis là pour garantir la sécurité aux épargnants » a déclaré le ministre de l’Economie Bruno Lemaire sur LCI. « Il y a un risque spéculatif évident. Il faut le regarder, l’examiner, et regarder comment, avec tous les autres pays membres du G20, nous pouvons réguler le bitcoin ».

L’Union européenne prend des mesures

Toujours est-il qu’en attendant une réponse au niveau mondial, la France et les autres pays de l’Union européenne ont d’ores et déjà pris des dispositions pour renforcer la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme via les plate-formes d’échange de cryptomonnaie, dont le bitcoin.

L’une de ces premières mesures est la fin de l’anonymat des transactions. Les plate-formes ainsi que les fournisseurs de portefeuilles détenant la crypto monnaie devront en effet désormais identifier leurs utilisateurs.

H.G

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE