Google et OpenAi veulent développer une intelligence artificielle contrôlée par l’homme

Share Button

Devant les peurs causées par le développement à grande vitesse de l’intelligence artificielle, deux géants du secteur (OpenAI et DeepMind, filiale de Google) ont déclaré vouloir développer une technologie d’IA sous contrôle de l’homme.

intelligence artificielle ai

La réalité pourrait-elle rattraper la fiction ? C’est souvent la grande peur lorsque l’on évoque l’intelligence artificielle. Et c’est d’ailleurs pour éviter des cas de figure à la Terminator ou autre I,Robot que la filiale de Google DeepMind s’est récemment associée à OpenAI afin de développer une technologie d’intelligence artificielle sous contrôle de l’homme.

Apprendre aux robots à ne pas tricher

Les deux sociétés ont ainsi publié un article dans lequel elles dévoilent une méthode innovante de machine learning où l’idée est de faire en sorte que la machine apprenne de l’homme, et non d’elle-même. En effet, il a été observé que lorsqu’une intelligence artificielle se rend compte que tricher peut être le meilleur moyen d’obtenir la récompense, elle intègre cette méthode comme normale. Concrètement, il s’agirait donc de mettre en place un système de récompense contrôlé par l’homme.

Si cette mise en garde concernant l’intelligence artificielle est autant prise au sérieux, c’est que les deux acteurs dont on parle sont loin d’être novices en la matière. OpenAI est une association de recherche à but non lucratif présidée par Elon Musk, PDG de SpaceX qui a notamment partagé son souhait de coloniser Mars. Quant à DeepMind, la filiale de Google spécialisée dans l’intelligence artificielle, elle s’est récemment illustré en mettant au point une technologie capable de battre les plus grands champions au jeu de Go.

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE