Google veut aider la presse en ligne payante

Share Button

Alors qu’il est l’un des principaux agrégateurs d’actualité en ligne, Google souhaite favoriser la presse payante, en aidant les éditeurs de presse à obtenir de nouveaux abonnés.

google news

Crédits photo : Agence Seo Hackers

Souvent critiqué pour ses outils de référencement parfois flous et sa mainmise sur la presse en ligne, Google veut aider les éditeurs de presse, notamment en favorisant la presse payante.

Jusqu’à présent, les éditeurs de presse devaient ainsi fournir au minimum trois articles gratuits par jour aux internautes pour être référencés par Google. C’est désormais terminé puisqu’ils auront une totale liberté sur le nombre d’articles en accès gratuit, la filiale d’Alphabet leur assurant que les articles gratuits ne seraient pas favorisés au détriment des autres par les résultats de recherche.

Google partage ses données sur les utilisateurs

La firme américaine souhaite en outre encourager les abonnements payants en partageant avec les éditeurs de presse ses propres données sur les lecteurs (nom, mail, adresse, etc) pour leur permettre des les contacter directement. Elle pourrait même aller plus loin puisqu’on parle d’un algorithme de machine learning à même de détecter « les abonnés potentiels et présenter la bonne offre au bon public au bon moment ».

Quoi qu’il en soit, Google semble bien décidé à faire un pas vers la presse en ligne, tout en n’oubliant pas pour autant ses propres outils. Plusieurs fonctionnalités seraient en effet à l’étude, comme un bouton permettant aux internautes de s’abonner directement à un éditeur de presse via leur compte Google.

H.G.

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE