Quand les indépendants travaillent à l’hôtel

Share Button

Puisque de plus en plus la tendance est au coworking, il n’est pas étonnant que les hôtels en profitent et proposent aux travailleurs indépendants de louer certaines parties de leurs établissements, eux qui disposent bien souvent d’espaces inoccupés en journée.

travailler dans un hotel business venue

Crédits photo : Déplacementspros.com

Alors que les pratiques et les modes de travail évoluent, certains secteurs arrivent à tirer leur épingle du jeu. C’est le cas du secteur hôtelier, qui a su tirer profit des mutations du travail et plus particulièrement du nombre grandissant de travailleurs en freelance.

« C’est une tendance lourde qui s’est d’abord opérée presque à l’insu des hôteliers. Ils ont vite compris l’intérêt qu’ils avaient à sédentariser à leur profit cette nouvelle catégorie de clientèle » explique Olivier Petit, associé chez In Extenso, aux Echos. Une tendance qui vient d’ailleurs des Etats-Unis, là où « un tiers des emplois sont aujourd’hui occupés par des travailleurs freelance » rappelle Philippe Burger, associé chez le cabinet de conseil Deloitte. Naturellement, il a bien fallu trouver des espaces de travail, et ce sont notamment les hôtels qui ont su saisir cette opportunité.

Rentabilité et réseautage

Car l’avantage pour eux est évident : rentabiliser leurs mètres carrés, mais aussi sédentariser et fidéliser leur clientèle. De l’autre côté, pour les travailleurs indépendants, cela suit la logique des espaces de coworking traditionnels, parfois à un prix plus intéressant, à savoir favoriser les contacts entre professionnels et le « réseautage » tout en profitant d’un espace adapté.

Désormais, certains hôtels inscrivent même cette démarche au coeur de leur stratégie. « On voit dans certains projets de rénovation, des chambres et mini suites où le lit peut carrément s’occulter » détaille Laurent Delporte, expert de l’hôtellerie à la Skema Business School, qui ajoute que l’intérêt pour les établissements hôteliers peut même être double, s’ils arrivent à faire profiter à ces tous nouveaux clients de leur spa ou autre salle de sport, « souvent sous-utilisés ».

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE