Les « protecteurs de données » se font rares pour les entreprises

Share Button

Les « protecteurs de données » se font rares pour les entreprises

De nombreuses entreprises peinent à trouver des « protecteurs de données », pourtant obligatoires pour se conformer au règlement européen sur la protection des données personnelles, en vigueur à partir du 25 mai 2018.

protecteurs de données

Crédits photo : Actu-Cil

A partir du 25 mai, de nombreuses entreprises devront se mettre aux normes du point de vue du règlement européen sur la protection des données, notamment en nommant un délégué à la protection des données personnelles. Seulement, ce type de profil se fait rare sur le marché de l’emploi.

Selon la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), les entreprises concernées par cette mesure sont celles « dont l’activité de base amène à réaliser un suivi régulier et systématique des personnes à grande échelle » ou bien qui « traitent à grande échelle des données dites sensibles », par exemple les condamnations pénales. La Commission estime ainsi à 80 000 le nombre de professionnels nécessaires, alors même qu’ils n’étaient que 17 000 à occuper ce poste en 2017.

Des sanctions jusqu’à 4% du chiffre d’affaires

En cas de manquement à ce nouveau règlement, les entreprises s’exposeront à une amende pouvant aller jusqu’à 4% de leur chiffre d’affaires. « Le 25 mai ne sera pas une date couperet annonciatrice d’une pluie de sanctions » tempère néanmoins la présidente de la Cnil Isabelle Falque-Pierrotin. Nous continuerons d’accompagner les entreprises pendant plusieurs mois ».

Quoi qu’il en soit, la conformité au règlement européen représente à n’en pas douter un coût pour les entreprises, qu’on estime à environ 40 millions d’euros pour un grand groupe. Ce qui peut également expliquer la lenteur avec laquelle elles se mettent en route. Concernant les PME, la difficulté est telle qu’elles pourraient chercher à mutualiser leurs ressources, de manière à partager un délégué avec d’autres ou bien en faisant appel à un prestataire. Toujours est-il que les professionnels au profil recherché peuvent d’ores et déjà se frotter les mains.

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE