L’interview entrepreneur de la semaine : Aurélien Bardon d’Aseox

Share Button

Cette semaine nous avons rencontré Aurélien Bardon d’Aseox : l’agence SEO  à taille humaine.

 

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Avant de travailler j’ai suivi des études en informatique (DUT), en E-commerce (Licence) puis en gestion de projet E-business (Master 2). Suite à la mise en ligne de mon premier site en 2002 dans le cadre d’un stage, je n’ai plus jamais lâché le web. J’ai tout de suite compris qu’il fallait que je m’éloigne de l’informatique de mes études pour me consacrer à la gestion et l’analyse de sites web.

Plus spécifiquement c’est en consultant AWstats, une solution qui analyse le trafic des sites web, que j’ai découvert le principe d’obtenir davantage de visiteurs via les moteurs de recherche : Le référencement (SEO).

 

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise et vos collaborateurs ?

 

Aseox est une agence qui propose des prestations de conseil en référencement naturel (SEO) depuis 2009 principalement auprès de grands comptes en France et à l’international. 

Afin de varier les plaisirs, nous proposons aussi depuis peu une suite de logiciels SEO B2B en mode SAAS : Oseox-Software.fr.

Aseox est une petite structure de 4 personnes. Nous sommes des passionnés et nous partageons depuis plus de 10 ans des formations gratuites en ligne touchant aussi bien le e-marketing que le technique sur Oseox.fr.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à entreprendre ?

 

Durant mes études, j’avais commencé à éditer un site internet et à le monétiser. 

Il s’agissait du site http://outil-referencement.com (aujourd’hui à l’abandon) sur lequel je partageais des conseils SEO gratuit et proposais également un annuaire de sites qui fut l’un de plus visités en France durant quelques années.

Il était monétisé via des publicités Google Adsense (majoritairement) et via l’affiliation. J’ai pu mettre ainsi de côté des fonds me permettant de créer sereinement un peu plus tard ASEOX.

 

Cela fonctionnait vraiment bien. Alors que j’occupais un poste de référenceur en agence depuis quelques temps, suite à un désaccord avec mon supérieur, j’ai décidé du jour au lendemain de me consacrer à plein temps à mes différents sites.

 

Puis, à force de blogguer sur le sujet du SEO, j’ai eu la chance d’être fréquemment sollicité par différentes entreprises afin de les accompagner sur ce canal. J’ai toujours aimé créer et lorsqu’on démarre une entreprise, il y a tout à faire ! 

C’est ce que j’aime dans l’entrepreneuriat. 

 

Finalement, on se rend vite compte que travailler seul n’est pas facile. Un jour, un ami SEO m’indique qu’il tourne en rond dans son job. Je lui propose de me rejoindre. Julien aura été le premier salarié de la boîte, le premier à me faire confiance et on a vraiment passé 4 années intenses à beaucoup travailler tout en s’amusant beaucoup. A partir de ce moment là, il n’y avait plus le choix, il fallait développer la structure ! 

 

Quels ont été les principaux obstacles que vous avez rencontré dans la création et le développement de votre projet ?

 

Le recrutement est une tâche extrêmement difficile et je n’ai toujours pas trouvé de solution miracle pour ne pas faire d’erreur mais le plus grand obstacle que j’ai rencontré fut l’association. 

 

Il y a quelques temps, j’ai décidé de prendre un associé afin d’aller plus loin que le SEO et d’attaquer d’autres marchés pour lesquels je n’avais pas les compétences requises.

J’aurai pu recruter mais l’association me paraissait plus naturelle car il s’agissait d’une nouvelle activité à débuter.

 

Malheureusement cela fut une véritable catastrophe. J’ai compris par la suite qu’il était rare que les associations se terminent bien…

 

Diriez-vous que la solidarité entre entrepreneurs vous a aidé à dépasser ces obstacles ?

 

Dans ces moments-là, il faut aller chercher de l’aide auprès d’autres entrepreneurs qui ont plus d’expérience afin  d’être bien conseillé. 

Malheureusement, dans la difficulté, beaucoup d’entrepreneurs ont certainement tendance à se replier sur eux même et à ne pas parler des problèmes…C’est ce que j’ai fait.

 

Il aurait même fallu aller demander conseil à d’autres avant l’association pour bien comprendre les avantages et les risques. 

 

Des conseils pour réagir face à ces problématiques?

 

Il faut prendre le temps de consulter un avocat pour toutes les démarches juridiques et en cas de problème de ne pas s’isoler mais au contraire d’aller chercher de l’aide. 

 

Concernant le recrutement, désormais chaque futur candidat rencontre chaque salarié. La décision devient alors 100% collective.

 

Quels conseils donneriez-vous à tous les entrepreneurs ?

 

Il est indispensable de prendre du plaisir à travailler. Généralement, un entrepreneur ne compte pas ses heures. 

 

En contrepartie, il est primordiale d’aimer son entreprise, ses collaborateur et ses clients. Sinon, il faut mieux arrêter et retourner vers la salariat qui offre aussi beaucoup d’avantages.

 

Il ne faut pas non plus négliger sa santé. Le sport est formidable pour rester en forme et supporter les périodes de stress. Lorsqu’on pense ne plus avoir le temps pour pratiquer c’est quasiment toujours un mauvais calcul.

 

Quelle a été votre plus grande réussite ?

 

Ma plus grande réussite est d’avoir réussi à collaborer pendant de nombreuses années avec plusieurs collaborateurs de manière intense. 

 

Nous avons vécu ensemble des moments incroyables lors de multiples voyages un peu partout dans le monde.

 

Nous avons mûri et progressé ensemble, développé nos compétences et fait d’Aseox une société assez unique dont je suis fier aujourd’hui.

Share Button

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE