Loi Travail: les salariés sont dans la rue… Et les patrons A la rue!

Share Button

Entrepreneurs, Ce qu’on ne vous dit pas sur la Loi Travail!

Loi Travail: la-goche-ma-tue

Crédits photo: pg68.fr

Vous êtes patron de PME ? moi aussi car j’ai 300 personnes en France. J’ai commencé par un rêve, je me réveille en plein cauchemar !

 J’ai regardé en détail la Loi Travail et nous sommes dans l’aberration la plus complète :

Les salariés sont dans la rue ! c’est une loi faite pour les patrons ! qu’on se le dise !

Alors laissez-moi vous décrire quelques petits aspects qui prouvent que cette loi est faite pour vous et aux dépens des salariés !

Exemple 1 : Vous avez plus de 50 employés et vous avez comme moi des représentants syndicaux ? ils ont bien entendu droit à un quota d’heures dites « de délégation » ?

Et bien maintenant, ils auront droit à 20% de plus.

Vous allez donc créer de l’emploi car cela va faire des heures travaillées en moins ou relancer l’économie en augmentant le pouvoir d’achat puisque vous paierez des heures supplémentaires pour que le travail soit fait.

Et bien voilà une mesure pour les patrons ! car comme vous aurez plus de charges, vous paierez moins d’impôts !

Exemple 2 : vous êtes une TPE et comme vous avez de bonnes relations avec votre équipe, vous n’avez jamais personne qui ait songé à se syndiquer.

Qu’à cela ne tienne, on vient d’y songer pour vous !

Vous avez besoin de négocier le taux des heures supplémentaires, la durée du travail pour faire face à une commande exceptionnelle ?

La procédure sera la suivante :

          Envoyer une lettre à un syndicat de votre choix (dites merci vous avez le choix !)

          Demander qu’un de vos salariés soit mandaté afin de pouvoir négocier avec lui !

La simplification est en marche : rien ne l’arrêtera !

Exemple 3 : celui qui est arrivé discrètement et qui était parmi les 4800 amendements déposés. Embarqué dans la Loi avec le 49.3 , il nous laisse pantois !

Vous avez un réseau de franchisés, vous êtes un franchisé : vous allez être Heureux !

La totalité des salariés du réseau sera décomptée. Le nombre de salariés conditionnera le nombre de représentants syndicaux. Car vous allez être obligé au niveau du réseau d’y introduire des instances représentatives.

Un exemple ? Un licenciement économique d’un salarié chez un franchisé obligera à une recherche de reclassement dans le réseau !

Vous allez être considéré comme une Unité Economique et Sociale !

Avantage : vous allez créer de l’emploi au niveau du réseau car il va falloir coordonner tout cela !

Exemple 4 : vous avez une discussion avec un de vos collaborateurs sur ses dates de congés ?

Et bien sachez qu’en cas de différend lié à la prise « d’un congé d’articulation entre la vie professionnelle et personnelle » (c’est un nouveau motif !) votre collaborateur aura la possibilité de saisir le conseil des prud’hommes sous la forme d’un référé !

Avantage : les prud’hommes vont être tellement engorgés que vos condamnations pour tout autre procédure prendra plus de temps !

Bienvenue dans les nouveautés de cette Loi Travail qui, je vous rassure, en comporte bien d’autres de cet acabit !

Qui parmi nos politiques ou les journalistes aura le courage de lire ces quelques 200 pages et enfin de dire la vérité ?

Viviane Chaine-Ribeiro, chef d’entreprise.

Présidente de Talentia Software

http://www.talentia-software.com/

Présidente de la Fédération Syntec

www.syntec.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE