Plus de 250 start-up crées par les SATT

Share Button

Recherche publique : plus de 250 start-up crées par les SATT en 6 ans

Les Sociétés d’accélération du transfert de technologies (Satt), lancées en 2012 afin de valoriser la recherche publique, ont contribué à la création de 256 entreprises.

Réseau entreprise

Le réseau Satt commence à porter ses fruits. Six ans après leur création, les Sociétés d’accélération du transferts de technologies présentent ainsi des résultats positifs, avec 256 start-up crées depuis 2012. Bpifrance est le grand artisan de cette réussite, en contribuant au soutien de trois quarts des start-up créées.

Surtout, 38,3% des jeunes pousses issues des Satt ont réalisé une levée de fonds, contre 25% au niveau national. 125 levées de fonds ont ainsi été réalisées en six ans, pour un total de 185,2 millions d’euros levés. Une levée sur cinq a d’ailiers été réalisée moins d’un an après la création de l’entreprise. Des délais qui tendent même à se raccourcir davantage.

Quels résultats pour ces entreprises ?

La grande majorité des start-up crées avec l’aide des Satt (59%) se sont spécialisées dans les technologies de rupture issues de la recherche fondamentale, que ce soit dans le numérique, les biotechnologies ou encore les technologies médicales.

Reste désormais à mesurer leur impact, alors que les entreprises utilisant des technologies maturées par ce type de structure améliorent en moyenne 4% de leur chiffre d’affaires à court terme. « Les Satt ont fait la démonstration de leur pertinence, il leur reste à faire preuve de la capacité de leur modèle à réaliser des bénéfices » nuance le sénateur Philippe Adnot, membre de la commission des Finances.

 

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE