Plus de 5 000 start-up attendues au salon Viva Technology

Share Button

La deuxième édition du salon Viva Technology se tient ces 15, 16 et 17 juin à Paris. Quelques 5 000 start-up seront présentes, et le nombre de visiteurs devrait dépasser les 45 000.

viva tech

Crédits photo : Cisco Global Blogs

Cette semaine a lieu la deuxième édition du salon Viva Technology, après le succès de l’année précédente. Au programme : réalité virtuelle, intelligence artificielle, robotique mais aussi objets connectés. Autrement dit, un rendez-vous à ne pas manquer pour tous les acteurs de la tech.

« Je voulais qu’il se passe à Paris une grand-messe de la technologie pour que les Français et les Parisiens se disent qu’on est dans le coup et que les start-up se reconnaissent dans ce qu’il se passe » explique le cofondateur du salon Maurice Lévy.

Le premier jour de l’événement a été marqué par le passage de Monsieur Macron. Ce dernier a déclaré : « Aujourd’hui la France est en train de devenir la nation des start-up et elle doit réussir ce pari ».

Le Chef de l’État lance un appel aux talents en les poussant à participer au rayonnement mondial de la France en terme d’innovation et entend dépasser le CES de Las Vegas avec VivaTechnology. Le chef de l’Etat a renouvelé son appel du pied aux entrepreneurs étrangers en annonçant la mise en place d’un visa FrenchTech pour les entrepreneurs valable 4ans.

« MAKE France GREAT AGAIN ! »

Labs, job dating et hackaton au programme

L’an passé, le salon avait accueilli près de 45 000 visiteurs. Les organisateurs en attendent encore plus cette année. Pour cela, ils peuvent compter sur la présence de quelques 5 000 start-up ainsi qu’une vingtaine de labs, parmi lesquels ceux de TF1, LVMH ou encore Carrefour. Mais pas seulement.

« Il y a aura un certain nombre d’évènements autour, il va y avoir du job dating avec 500 jobs proposés, il va y avoir un hackathon, c’est à dire une espèce de marathon de gens capables d’écrire des codes pendant toute une nuit, il va y avoir un grand prix LVMH… » précise Maurice Lévy, qui explique avoir voulu « faire un évènement comparable à nul autre sur la terre ».

H.G.

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE