PME : une facture sur sept est jugée non conforme

Share Button

PME : une facture sur sept est jugée non conforme

Selon le baromètre trimestriel Médiateur des entreprises-Sidetrade, 14% des factures émises par les PME sont jugées non conformes par les grands comptes, et restent ainsi bloquées.

PME

Crédits photo : Les Echos

Mauvaise quantité de produit, prix plus bas que celui négocié, erreurs dans les informations… Les anomalies pouvant conduire à la mise à l’écart d’une facture sont nombreuses. Et, malheureusement, récurrentes.

Le dernier baromètre trimestriel Médiateur des entreprises-Sidetrade, rendu public aux Assises des délais de paiement mercredi 30 mai dernier, révèle ainsi qu’une facture de PME sur sept a été jugée non conforme dans le logiciel informatique des grands comptes au cours des six derniers mois.

 

47 jours de délai d’intervention

Et ces erreurs peuvent coûter cher, puisque le délai de résolution du litige est en moyenne de 47 jours. « Le temps d’intervention ne serait pas aussi élevé si ces erreurs touchaient le processus industriel et non le processus de paiement des fournisseurs » explique Pierre Pelouzet, médiateur des entreprises. Néanmoins, il y a du mieux dans ce domaine puisque le délai de résolution était de 51 jours en novembre 2017.

L’avenir pourrait également s’éclaircir si des solutions sont adoptées. Il s’agit notamment de la facture électronique, qui peut réduire les anomalies, mais surtout la mise en place d’un traitement différencié des fournisseurs selon leur fragilité. « Un système de cote d’alerte commence à être adopté dans les grands groupes pour identifier les sous-traitants de santé fragile, et ainsi réserver une attention particulière à leurs factures » détaille Pierre Pelouzet.

 

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE