L’ « Année 1 » le Cap Horn de l’entrepreneur!

Share Button

15 conseils rapides et efficaces pour surmonter la première année quand on est entrepreneur!

surfer sur la vague de l'annee

Crédits photo : horsepower | Foap.com

Il y a cinq ans, les startups naviguaient à vue, et les entrepreneurs devaient faire face à de nombreuses difficultés. Depuis, quelques temps, nous assistons à un regain de l’activité entrepreneuriale en France. Il y a de plus en plus d’entrepreneurs lançant leurs entreprises. Malheureusement, beaucoup de ces héros tombent sous les balles de l' »Année 1″ et ne se relèvent pas.

Au cours des deux premières années d’activité, 3 sur 10 startups rendent leur dernier soupir. Au bout de 5 ans, ce sont près de la moitié de ces start-up qui auront disparu, selon la Small Business Administration. Il y a beaucoup de raisons à cela, mais la plupart de ces échecs sont dus à l’inexpérience et à la mauvaise planification. Vous pouvez améliorer considérablement vos chances de succès et de surmonter la première année en suivant ces conseils:

1. Fixez des objectifs à court terme la première année.

Beaucoup de choses peuvent changer au cours de la première année, il est donc important de ne pas se concentrer principalement sur les grands objectifs. Votre croissance repose sur la décomposition de votre stratégie, représentants des objectifs à court terme. Cette planification vous permet de ne pas perdre vos objectifs principaux de vue afin de les réalisés, tout en vous donnant une feuille de route à suivre. De plus, planifier vous permet de mieux répartir les tâches en interne, auprès des personnes les plus qualifiées pour chaque mission ou objectif.

2. Séparez-vous des personnes négatives dans votre vie.

Quand un ami vous dit: «Tu ne peux pas faire cela» ou «Cela ne marchera jamais, » il est temps de couper les ponts. Couper les liens ne veut pas dire renier votre famille ou vos amis, seulement couper le cordon pour vous permettre d’exister, et passer à l’action pour vous lancer sans être entouré de personnes négatives. Personne ne pensait que John D. Rockefeller contrôlerait toutes les compagnies pétrolières aux États-Unis. Personne ne croyait qu’Andrew Carnegie serait en mesure d’acheter toutes les entreprises sidérurgiques en Amérique…

Donc, ignorez les opposants, et ne les laissez pas influencer vos décisions.

3. Entourez-vous de pom-pom girls, pour éviter l’épuisement.

Ne vous méprenez pas lorsqu’on dit pom-pom girl, loin de nous l’idée sexiste de la fille blonde à forte poitrine agitant ses pompons avec un aire et une voix niais. Non au contraire, il s’agît pour vous d’avoir une personne (homme ou femme) autour de vous  dans les heures, les jours les plus sombres. Vous êtes frustré, souffrez d’épuisement et proche du burn-out. Il est important de s’entourer de gens qui partagent votre vision et sont aussi passionnés par ce que vous faites et par qui vous êtes.

Vos cheerleaders peuvent et vous aider à vous remettre sur la bonne voie

4. Soyez aussi organisé que possible.

La première année il va y avoir beaucoup de réunions, de précisions, de changement dans la stratégie, des appels, des projets, peut-être même des voyages ou des conférences et autres réunions. Ne faites pas l’erreur d’essayer de tout garder en mémoire. Parlez à d’autres entrepreneurs et propriétaires d’entreprises prospères, et tachez de savoir comment ils sont restés organisés. Trouver une méthode qui fonctionne pour vous et utilisez-là. Vérifiez votre agenda tous les jours; mettez-le à jour quotidiennement.

5. La première année assurer le suivi rime avec survie.

Vous n’êtes pas obligé de passer chaque moment immédiatement répondre à la sonnerie de votre e-mail, mais quand vous le faites, prenez le temps de répondre à tout le monde, de vous y consacrer.  Si vous n’avez pas le temps, envoyez un message pour accuser réception et prévenir que vous reviendrez vers eux bientôt.

C’est au cours de la première année qu’on construit des relations avec les fournisseurs, les clients, les investisseurs, les professionnels et les autres entrepreneurs. Ce peu d’effort de répondre aux messages, montre votre fiabilité et vous aidera à maintenir des relations solides pour la suite.

6. Embauchez des personnes avant que vous en ayez besoin.

Si vous arrivez à un point ou vous êtes déjà submergé et ne pouvez plus suivre, il est déjà trop tard!  Votre retard vous rendra l’embauche d’un nouvel employé plus chère. La raison: une réduction des performances de l’entreprise. Lorsque vous planifiez et provisionnez, soyez conscient du pôle qui nécessite le plus une nouvelle embauche.  Ne jamais essayer de faire des économies de bouts de chandelle sur votre personnel.

7. Licenciez les personnes avant le conflit.

Un processus de recrutement pointilleux lors de la première année peut vous faire gagner du temps avec les nouvelles recrues et éviter les futurs problèmes. De plus, ce n’est pas parce que vous êtes débordé qu’il faut vous entourer de nouvelles personnes dans l’urgence, cela peut affecter votre jugement sur la qualité des candidats.  Les attitudes négatives vont aussi compromettre votre croissance et devenir une pilule empoisonnée pour votre équipe. Si le problème ne peut pas être immédiatement corrigé, séparez-vous de l’employé fautif et pour avancer.

8. Soyez Agile et rapide.

Lorsque vous laissez heures et les jours filer sans prendre une décision, vous risquez de passer à côté d’occasions.  Toutes les idées brillantes et la planification stratégique dans le monde ne pourront pas aider votre entreprise à croître si vous n’agissez pas.  Prenez des décisions rapidement, et prenez des mesures immédiatement.

9. Soyez ouvert au changement.

Tout est sujet à changement lorsque vous lancez une entreprise surtout au cours de la première année. Il faut que vous soyez prêts à voir votre vision, votre marketing, votre public et même votre business model changer, évoluer.

10. Ne jamais arrêter de prendre des risques.

La partie la plus exaltante d’être entrepreneur? Faire un plan et sauter le pas.  C’est stimulant de voir si quelque chose fonctionne, une nouveauté, de voir une idée réussir. Ne pas être paralysé par la pensée de l’échec. Tout démarrage d’entreprise est un risque en soi. Si quelque chose ne fonctionne pas, trouvez une solution et allez de l’avant.

11. Réseautez comme un fou.

Que ce soit avec un réseau social ou un groupe de réseautage d’affaires local, participez à la discussion et commencez à établir des liens avec d’autres entrepreneurs. Des sites tels que LinkedIn vous donnent la possibilité d’établir une expertise et d’apprendre des autres.

12. Enregistrez-tout.

Vous connaîtrez beaucoup d’insomnies la nuit et de rêveries le jour, des idées qui se précipiteront dans votre esprit.Faîtes des mémos vocaux sur votre appareil mobile ou prenez des notes sur une tablette – et gardez-les avec vous tout le temps. Vous ne savez jamais quand une nouvelle idée pourrait déclencher une meilleure idée afin de faire croître votre entreprise.

13. Commencez tôt et reposez-vous.

Vous n’êtes d’aucune utilité si vous êtes en état de mort cérébrale. Ne pas prendre du temps pour vous poser, prendre du recul, c’est le burnout assuré. Cela ne veut pas dire déconnecter totalement, mais prendre le temps de la réflexion pour éviter de mettre ses équipes et son entreprise à risque.

Définir un temps de coupure et allez dormir à une heure décente, puis se réveiller tôt et frais.

14. Déconnecter souvent.

Déconnectez du téléphone, des mails, des médias sociaux. Donnez à votre cerveau des temps d’arrêt de qualité bien avant d’aller dormir. Vous pourriez ne pas être en mesure de débrancher tous les jours, mais trouvez le temps de le faire chaque semaine.

15. Contrôlez vos dépenses.

A t’on vraiment besoin de ce bureau à 5000 €?  Décorez votre hall d’entrée avec des meubles coûteux et un écran plat ok. . . mais pourquoi? Concentrez vos dépenses sur des choses qui offrent une valeur ajouté à votre business et sur des pôles qui génèrent du revenu.et aident à générer des revenus.

Si entreprendre était facile, tout le monde le ferait! Beaucoup d’entrepreneurs vont abandonner la course dès la première année en raison d’un échec, ou de la peur de l’échec. Vous pouvez y arriver et il suffit de vous organiser et de croire en vous. Prenez du temps pour vous, agissez à tête reposée, travaillez efficacement et laissez faire le reste.

A vous de jouer!

(Source: Entrepreneur.com)

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE