Recrudescence des retards de paiement pour les TPE-PME en août

Share Button

Recrudescence des retards de paiement pour les TPE-PME en août

Comme chaque année, les retards de paiement se multiplient pendant l’été, mettant ainsi en difficulté de nombreuses entreprises, TPE et PME en tête.

salarie retards paiement

Eté oblige, le personnel manque dans les entreprises, les délais sont allongés, bref, l’économie tourne au ralenti. La conséquence : des retards de paiement conséquents, et surtout beaucoup plus fréquents qu’à l’ordinaire.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises, a ainsi poussé un cri d’alarme dans les colonnes du Parisien, pointant du doigt les nombreuses factures impayées, notamment au mois d’août. « Du coup, le processus prend du retard. Et si cela n’a pas vraiment d’impact sur un grand groupe, cela peut provoquer la faillite d’une PME » a t-il rappelé.

Quand les entreprises font faillite

Chaque jour, ce sont ainsi trente entreprises qui mettent la clé sous la porte, directement à cause des retards de paiement. Et alors que le nombre de demandes de médiation tourne autour d’une centaine par mois, ce chiffre atteint plutôt 120 à la rentrée de septembre. « Nous n’avons pas de chiffres mensuels mais nous sommes particulièrement alertés en septembre par des petits patrons qui n’ont pas reçu leur chèque » explique Pierre Pelouzet.

Les réponses apportées par le médiateur des entreprises ? Adapter ses effectifs durant les congés d’été, notamment en embauchant des intérimaires pour continuer à faire fonctionner les services de paye. Un chef d’entreprise embauche des intérimaires pour faire tourner son usine et livrer son client à temps. Cela devrait être la même chose lorsque cela impact ses fournisseurs » résume t-il.

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE