Les salariés, premiers touchés par les retards de paiement

Share Button

Véritable fléau pour les PME, les retards de paiement concerneraient environ une facture sur 10 en France. Grands perdants de ces règlements à rebours : les salariés, qui sont les premiers à payer le prix des déficits budgétaires des entreprises. 

salarie retard paiement

Les retards de paiements continuent de gangréner la trésorerie des PME. Si le constat n’est pas nouveau, il a le mérite d’être étayé par une nouvelle étude internationale réalisée par Sage et Plus Consulting sur ces fameux retards de paiement.

On y apprend qu’à l’échelle mondiale, le préjudice subi par les PME suite à ces délais de règlements est estimé à 3 000 milliards d’euros. Un vrai problème lorsque l’on sait que « les PME constituent l’essentiel de notre économie et les retards de paiement ont un impact important sur leur activité ainsi que sur leur capacité à se développer et à planifier » estime Laurent Lechaux, directeur général de Sage Europe du Sud.

Salaires retardés, primes supprimées

Et bien sûr, les PME ne sont pas les seules à payer le prix de ces retards. Si 13% des sociétés décident de décaler leurs investissements dans la société pour combler ces retards, elles sont quasiment autant à préférer retarder la paie de leurs salariés. Troisième option la plus fréquente : la suppression des primes annuelles. Là encore, ce sont donc les salariés qui payent le prix des retards de paiement à répétition.

Dans le pire des cas, ces retards peuvent amener à la faillite. Un scénario pas si invraisemblable, lorsque l’on regarde les chiffres de plus près. « En France, ce sont 25% des faillites des PME qui sont dues aux retards de paiement et d’une manière générale, elles passent six jours par an à réclamer le recouvrement de ces impayés » avance Laurent Dechaux. Si elle n’est pas la pire dans ce domaine (5ème sur 11 dans le classement établi par Sage et Plum Consulting), la France a donc quoi qu’il en soit de gros efforts à faire en ce qui concerne ces retards de paiement.

H.G

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE