La start-up française Blade lève 51 millions d’euros pour son PC du futur, Shadow

Share Button

La start-up parisienne Blade vient de boucler un troisième tour de table d’un montant de 51 millions. L’objectif ? Accélérer le développement à l’international de Shadow, son ordinateur dématérialisé disponible en cloud.

blade

Crédits photo : Le Figaro

51 millions d’euros. C’est la somme récoltée par Blade auprès de business angels après une nouvelle levée de fonds, la troisième au total suite aux deux précédentes réalisées l’an dernier auprès des mêmes investisseurs.

La jeune pousse, fondée en 2014, va ainsi pouvoir continuer à développer son PC haute performance et disponible uniquement en mode cloud, Shadow. À partir de n’importe quel terminal et à condition d’avoir une connexion haut débit, les utilisateurs peuvent avoir accès au PC dématérialisé de Blade, et ce pour 29,95 euros par mois.

5 000 PC virtuels déjà écoulés

Surtout, grâce à cette nouvelle levée de fonds, la start-up va pouvoir élargir son offre à l’international. D’abord en Allemagne ainsi qu’au Royaume-Uni, puis vers les Etats-Unis si elle rencontre le succès escompté.

Le PC virtuel développé par Blade s’adresse en priorité aux gamers, puisque ces derniers peuvent désormais avoir accès à une machine puissante à un prix accessible, tout en profitant des dernières mises à jour. Depuis son lancement, la start-up déclare avoir écoulé 5 000 PC.

H.G.

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE