La start-up nantaise AlloVoisins lève 3 millions d’euros pour s’imposer durablement

Share Button

La start-up nantaise AlloVoisins lève 3 millions d’euros pour s’imposer durablement

Spécialisée dans l’échange d’objets et de services entre particuliers, la start-up AlloVoisins vient de réaliser un tour de table d’un montant de 3 millions d’euros pour doubler son audience d’ici la fin de l’année.

allovoisins

AlloVoisins veut passer à la vitesse supérieure. La start-up nantaise, qui revendique déjà 1,6 million d’utilisateurs et 100 000 annonces postées chaque mois, vient de réaliser une levée de fonds de 3 millions d’euros.

Il faut dire que le marché des services entre particuliers, et de manière plus générale l’économie collaborative, est un secteur particulièrement prisé des jeunes pousses. « Il y a un réel engouement et je pense qu’on n’a encore rien vu, se réjouit Edouard Dumortier, fondateur de la plateforme AlloVoisins. On est face à une tendance de fond, avec des réflexes qui sont en train de se créer »

3 million d’utilisateurs prévus d’ici fin 2018

Visant à s’imposer sur le long terme, la start-up a entamé depuis peu la transformation de son modèle économique. Alors que l’entreprise se rémunérait jusque là en prélevant une commission de 15% sur chaque paiement en ligne effectué, elle a en effet lancé depuis janvier un modèle freemium, permettant aux membres les plus assidus d’accéder à des options payantes.

Avec cet investissement, la jeune pousse, qui compte déjà une vingtaine de personnes employées, envisage entre cinq et dix recrutements, notamment en développement informatique et marketing. Son objectif ? Doubler son audience rapidement, pour atteindre 3 millions d’inscrits d’ici à la fin de l’année.

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE