Le statut d’auto-entrepreneurs toujours aussi peu pérenne

Share Button

D’après les chiffres publiés par l’Insee, seulement un quart des auto-entrepreneurs serait encore actif au bout de cinq ans. Une proportion très inférieure à celle concernant les entreprises classiques. 

entrepreneur

Crédits photo : L’Express L’Entreprise

Créé en 2009 par Hervé Novelli, le statut d’auto-entrepreneur peut se targuer de chiffres pour le moins flatteur. Ainsi, en 2010, 360 000 auto-entrepreneurs se sont immatriculés, ce qui représente 80% du total des créations d’entreprises individuelles cette année là. Un explication à cela ? La grande facilité, ainsi que la gratuité, de la démarche.

Seulement, le problème réside dans les réalités que recouvrent ces chiffres. A titre d’exemple, 38% des auto-entrepreneurs s’étant immatriculés en 2010 n’ont pas été actifs au premier semestre, et ont donc été radiés, rapporte l’Insee.

6 entreprises sur 10 encore actives au bout de 5 ans

Et plus encore, c’est sur le long terme que le bât blesse puisque seulement 23% d’entre eux étaient encore en activité au bout de cinq ans, contre 60% pour les entreprises classiques créées la même année.

Dans le détail, ce sont les secteurs de la santé et de l’action sociale qui sont les plus pérennes (46% d’auto-entrepreneurs actifs au bout de cinq ans), suivis par l’enseignement (35%). Pour les activités spécialisées, scientifiques et techniques, le chiffre tombe à 22%.

H.G.

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE