Quelle stratégie pour bâtir une marque employeur forte ?

Share Button

Pilier de l’attractivité d’une entreprise, la marque employeur est une promesse qui permet d’attirer les talents et de les fidéliser. Outre les traditionnels avantages proposés à un futur collaborateur (avantages en nature, rémunérations, etc.), les marques doivent de plus en plus s’engager autour de notions soft telles que l’agilité, l’autonomie et la confiance, ou encore l’expérience que le collaborateur aura avec la marque. Présentation de 5 angles pour améliorer la qualité de votre marque employeur.

reflexion

Plus que jamais, la guerre des talents fait rage entre les entreprises. Alors que le chômage reste fort en France mais que la reprise économique se confirme, ces dernières doivent se démarquer de leurs concurrentes pour améliorer la promesse et la réalité de l’expérience qu’elles peuvent offrir à leurs futurs salariés. On peut distinguer plusieurs types de leviers sur lesquels la marque peut jouer pour améliorer son attractivité.

 

Quels atouts avez-vous ?

Le premier des sujets sur lesquels la marque doit travailler est celui de son positionnement stratégique et identitaire. Qu’il s’agisse de culture d’entreprise, de traditions organisationnelles, gestion des carrières, avantages salariés, etc. La marque doit valoriser, dans sa promesse de recrutement, les forces qu’elle a. Attention toutefois à ne pas survendre, un décalage trop fort entre promesse et réalité serait nuisible à la relation entre la marque et le collaborateur.

 

Quelle communication utilisez-vous ?

Les métiers du recrutement ont profondément évolué. Qu’il s’agisse du site web, de plateformes sociales ou des actions presse : il existe un nombre croissant de supports qui permettent de valoriser une marque employeur auprès des viviers de talents sur le territoire. Parmi les pistes à ne pas négliger également, celle des collaborateurs qui, premiers ambassadeurs de votre marque, peuvent devenir un asset non-négligeable pour attirer les bons profils.

 

Quel type de recrutement opérez-vous ?

Là encore, évolution sociétale oblige, le process même du recrutement peut être amené à être repensé. Par exemple, le décalage potentiel entre un process de recrutement trop rigide et inhumain et une promesse de marque employeur basée sur le bien-être et l’expérience que le collaborateur a avec votre entreprise ; ce type de décalage pourrait nuire totalement à la relation qui est en train de se créer entre le collaborateur et vous. Etre vigilant sur ce point est incontournable pour être cohérent sur la promesse.

 

Quels labels valorisez-vous ?

Désormais, plusieurs labels ou certifications existent pour prouver, en externe comme en interne, que l’expérience collaborateur est un axe stratégique de la marque. Outre la communication qui en résulte, ces labels ont également une grande utilité pour structurer l’action RH de l’entreprise, les process cadres étant clairement définis dans le cheminement de la certification. Ce genre d’outils de communication et d’action peut avoir son utilité même si ces outils ne se suffisent pas à eux-mêmes.

 

Quelle vision avez-vous ?

Enfin, le dernier sujet peut être celui de l’inscription dans le temps de la marque employeur. Cette dernière doit vivre, évoluer, grandir, se nourrir des recrutements successifs que vous avez. Partager une vision sur l’entreprise et la projeter dans l’avenir permet de dynamiser une marque employeur au-delà des simples cadres collaborateur et/ou externe. Cela permet d’imaginer une scénarisation de la marque qui pourra, en cas de crise ou difficultés sur la toile, assurer un socle stable.

 

Bien entendu, de nombreux autres leviers existent pour faire vivre et grandir une marque employeur comme les actions autour de la rémunération ou du Management. Découvrez-les en cliquant ici.

 

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE