The Next Society, le club des investisseurs méditerranéens

Share Button

The Next Society, le club des investisseurs méditerranéens

Bpifrance, Greenflex et ANIMA Investment Network ont lancé en The Next Society, un club qui réunit des investisseurs pour soutenir l’innovation dans les pays émergents méditerranéens.

The next society

Crédits photo : The Next Society

Les entrepreneurs du bassin méditerranéen ont désormais leur propre club d’investisseurs. Lancé en 2017, The Next Society accompagne 300 start-up, 190 incubateurs et 60 laboratoires dans les pays méditerranéens. L’un des objectifs est également de développer l’importance de l’entrepreneuriat dans 6 pays méditerranéens : Maroc, Algérie, Egypte, Palestine, Jordanie et Liban.

Selon Isabelle Bébéar, directrice de l’international et de l’université à Bpifrance, The Next Society va à terme permettre « d’appuyer le développement des entreprises innovantes du pourtour méditerranéen tout en renforçant la coopération avec les entreprises et les investisseurs français ».

Aller chercher les entrepreneurs des pays méditerranéens

Alors qu’il compte déjà 20 grands groupes et investisseurs, le club est ouvert à toute entreprise ou entrepreneur souhaitant collaborer avec les start-up innovantes des pays méditerranéens. Ils ont d’ailleurs le choix entre deux formules : « The next solutions », pour collaborer sur les écosystèmes d’innovation, ou « The next impact », qui vise davantage à influencer l’environnement économique du pays.

Prochain défi pour The Next Society ? Réunir des investisseurs venant directement des pays ciblés. « Les prochaines étapes du développement économique, plus inclusif et durable passeront par les écosystèmes qui évoluent déjà dans cette dynamique : les entrepreneurs & acteurs méditerranéens » explique ainsi Frédéric Rodriguez, président de Greenflex.

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE