Virgin Hyperloop One lève 50 millions de dollars et change de président

Share Button

L’une des entreprises travaillant sur le projet de transport à grande vitesse Hyperloop a finalisé un tour de table d’un montant de 50 millions de dollars. Elle a en parallèle de cet investissement nommé Richard Branson, fondateur de Virgin, président non exécutif de la société. 

virgin hyper loop

Crédits photo : Hyperloop One

C’est un joli coup réalisé par Virgin Hyperloop One. L’entreprise, qui travaille actuellement sur un prototype de train à grande vitesse basé sur la technologie Hyperloop, vient de réussir une levée de fonds de 50 millions de dollars, elle qui, selon les informations d’Axios, était jusque là en manque de cash. Depuis sa création en 2014, Virgin Hyperloop One porte ainsi ses investissements à 295 millions de dollars.

En parallèle de cette levée de fonds, la société a annoncé la nomination de Richard Branson au poste de président non exécutif. Fondateur de Virgin, avec qui Hyperloop One avait conclu un partenariat en octobre, l’homme d’affaires remplace Shervin Pishevar, mis en retrait en raison d’accusations d’agressions et de harcèlement sexuels.

Un projet estimé à 8 milliards de dollars

Toujours est-il que l’entreprise peut désormais continuer à travailler sereinement. Une piste d’essai a été installée dans le désert du Nevada et un prototype de capsule à sustentation magnétique a battu un nouveau record de vitesse à 387 km/h, toujours loin de l’objectif final de 1 200 km/h.

Estimé à 8 milliards de dollars, le projet de tube Hyperloop fait néanmoins des envieux. La société doit notamment faire face à la concurrence de Hyperloop Transport Technologies, lancé par Dirk Ahlborn et Bibop Gresta, et qui souhaite elle aussi être la première à lancer sa capsule supersonique.

H.G

Retrouvez plus d’articles sur la marketplace Wikipme.fr

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE