VTC contre taxis : pourquoi le conflit masque les vrais enjeux

Share Button

Bonjour à toutes et à tous,

 

Ce sujet est brûlant. Il l’est pour de nombreuses raisons, sur lesquelles je ne souhaite pas m’attarder aujourd’hui. J’aimerais vous parler, sans passion, de ce que je comprends de ce débat : il est à mes yeux symbole d’un monde ancien contre le nouveau monde.

 

Les taxis et les VTC

Depuis des décennies, l’activité des taxis est établie en France avec ses normes, ses repères, ses privilèges et ses inconvénients. Il ne revient à personne de juger de la bonne ou mauvaise qualité de ces critères.

Toutefois, on observe un mouvement à l’échelle mondiale.

A Los Angeles, l’évolution de la loi a permis à des services de VTC de pouvoir travailler aux côtés des taxis. Et en quelques semaines ou mois, des milliers de taxis ont changé de casquette pour pouvoir prendre celle, plus confortable pour beaucoup d’entre eux, de VTC.

Alors qu’en est-il de ce sujet ?

 

Le vrai sujet est, à mon sens, la libération d’une énergie créative. Le statut de VTC que j’ai créé dans la loi Tourisme de 2009 a obtenu des résultats spectaculaires sous la poussée des Nouvelles Technologies.

Mais c’est également grâce à la souplesse de l’entrepreneuriat individuel (et notamment le statut d’auto-entrepreneur) que le statut de VTC a été le succès que l’on connaît. Il est de très nombreuses personnes qui ne peuvent pas toujours se soumettre à des contraintes rigides. Pour ces dernières, le VTC peut être une solution et un soulagement.

 

Car les VTC proposent des éléments nouveaux et modernes :

–          une technologie à la pointe permettant d’informer et de rassurer le client en temps réel ;

–          une facilité déconcertante, grâce aux nouvelles technologies, pour réserver, suivre, vivre et évaluer l’expérience ;

–          une simplicité d’utilisation, avec un paiement connu d’avance et réglé par carte bancaire si on le souhaite.

 

Mon propos n’est pas d’affronter un monde contre l’autre, ni de vanter une catégorie contre l’autre. Bien au contraire.

Ce que je souhaite montrer c’est tout ce qui peut se créer par les nouvelles technologies, grâce à un statut libératoire et à une idée, une véritable innovation.

Aujourd’hui, ce conflit symbolise beaucoup l’évolution d’un monde, codifié et je le crains trop normé, à un qui soit réactif, souple, à l’écoute du client et de l’usager.

 

Le vrai enjeu n’est pas d’opposer un monde contre l’autre mais de dépasser ce conflit et de voir ce qui marche, d’un côté comme de l’autre, afin de permettre aux deux mondes de coexister : les taxis et les VTC.

Je crois que ce débat, si nous calmons les passions qui l’atteignent, peut nous apprendre beaucoup sur les perspectives de notre pays et de notre société.

Je serai ravi d’avoir vos retours, en espérant qu’ils soient comme toujours calmes et raisonnés.

 

Très bonne journée à vous, et à bientôt

 

 

Copyright photo : blu-news.org

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE