Top 4 des idées de F.Hollande pour les entrepreneurs

Share Button

LE PLAN DE LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE DE FRANÇOIS HOLLANDE

fhCe matin, une partie du 16ème était fermé. Imaginez les chanceux qui travaillent à Iena et Trocadéro et qui ont du trouver une combine de dernière minute pour atteindre leurs bureaux et pouvoir commencer la semaine.

Et oui, notre Président était de sortie pour nous présenter différentes mesures possibles pour lutter contre le chômage. En nous penchant un peu sur les différentes idées inventoriées durant ce meeting, nous avons pu en discerner une ou deux qui pourraient avoir un impact décisif sur les auto-entrepreneurs.

Voici le TOP 4 des idées de Francois Hollande pour les entrepreneurs.

1. Une prime d’embauche de 2000 euros dans les PME de moins de 250 salariés

Première annonce concernant les PME. Tout salarié embauché en CDI ou en CDD de six mois ou plus permettant l’obtention pour l’entreprise d’une prime de 2000 euros. Cette prime devrait être mis en oeuvre dès maintenant. C’est un coup de pouce forfaitaire pour deux ans qui concerne les salaires allant jusqu’à 1,3 smic. Mauvaise nouvelle cependant, ce « cadeau » correspond au reliquat des cotisations patronales une fois pris en compte les allègements liés au pacte de responsabilité.

2. Simplifier les qualifications pour encourager l’entrepreneuriat

On s’en rend compte, de plus en plus de personnes choisissent la création d’entreprise. Hervé Novelli, membre fondateur de WikiPME soutient d’ailleurs fortement cette tendance. Le gouvernement a donc décidé qu’il fallait stimuler l’entrepreneuriat.  Pour cela, il souhaite réduire les qualifications, permettant ainsi la suppression de certaines barrières à l’entrée comme les diplômes requis. Il semblerait que cette idée ne serait que pour encadrer le stage préalable à l’installation qui obtenait de vive critiques car le délai et les modalités d’obtention de ce stage ont un effet bloquant pour l’installation des entreprises.

3. La fameuse réforme du régime fiscal des indépendants

On en entend toujours parlé, François Hollande a annoncé une simplification du régime fiscal des indépendants. Cependant ses propos n’étaient pas claires, tout entrepreneur individuel ayant déjà le choix aujourd’hui entre deux types de régimes fiscaux. Cependant, après lecture du dossier de presse de l’Elysée, l’idée serait « d’étendre le régime de la micro-entreprise, reconnu pour sa simplicité, au-delà des seuils actuels (et sans toucher à ceux de la TVA) ». De plus, les entrepreneurs qui auraient opté pour le régime réel mais souhaiterait basculer en régime micro, pourraient changer au bout d’un délai d’un an seulement (contre deux ans actuellement).

4. Rendre le statut EIRL plus attractif

En effet, le chef de l’Etat veut rendre le statut d’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) plus attractif. pour cela il souhaiterait alléger les formalités de publicité et le cout du commissariat aux apports. Il souhaiterait aussi revenir sur l’obligation d’ouvrir un compte bancaire au nom de son entreprise lorsqu’on est auto-entrepreneur.

Chez WikiPME nous sommes impressionnés ! L’Etat commence à se rendre compte que la solution contre le chômage : c’est vous entrepreneur.

Notre chef de l’Etat lirait-il Hervé Novelli et son article sur Accompagner et développer le travail indépendant doit être une priorité national?

« Saint Macron priez pour nous et agissez »

Share Button

ARTICLES SIMILAIRES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
FERMER
CLOSE